Sélectionner une page

Ces trois œuvres miniatures de Curtis Santiago sont des « dioramas », c’est-à-dire des représentations de scène en volume, dans un espace tridi- mensionnel. Si le diorama, très en vogue en France au 19ème siècle, est souvent utilisé à grande échelle et à des fins pédagogiques, dans les musées d’histoire naturelle par exemple, il peut aussi avoir une finalité ar- tistique.

Les dioramas de Curtis Santiago produisent des saynètes en min- iature, dans lesquelles il évoque des problèmes très contempo- rains de sa vie quotidienne : le racisme, les violences policières, la migration, ses origines car- ibéennes.

Mais ces dioramas miniatures, enclos dans leur précieux petit écrin, sont aussi et surtout des œuvres portatives. Fermés, ils tiennent dans une poche, et peuvent accompagner leur pro- priétaire partout où il va. Ce peut être une manière de conserver avec soi quelque chose de par- ticulier et d’aimé. Si l’art portatif miniature n’est pas nouveau – on pense à la célèbre boîte-en-va- lise de Marcel Duchamp- il appa- raît plus que jamais d’actualité, « le meilleur moyen de possession des choses pour un vagabond ou un exilé », dans un monde où le nomadisme peut aussi devenir un mode de vie.

 

Bio

Né en 1979 à Toronto. Il vit et travaille à Brooklyn, aux États-Unis.

 

Curtis Santiago est un ancien apprenti de Lawrence Paul Yuxweluptun. Santiago a exposé internationalement dans des expositions individuelles et collectives, notamment au Studio Museum, Harlem; Rachel Uffner, Hunter College, New York; Musée d'art Perez, Miami; Savannah College of Art and Design, Savannah, États-Unis; le Musée des beaux-arts de l'Ontario, Cooper Cole, Toronto; la Galerie d'art de Mississauga, Mississauga, Canada. Suite à sa résidence d'artiste à Pioneer Works, Brooklyn, USA, il a participé à une résidence avec la Gallery MOMO, Cape Town et Johannesburg, Afrique du Sud, Afrique. En 2018, l'artiste a participé à la Biennale SITE Santa Fe SITELines 2018 à Santa Fe et à la Biennale de Dakar à Dakar, Sénégal. Il est actuellement présenté à la Biennale d'art de Toronto, Toronto, Canada. Son travail fait partie de la collection permanente du Studio Museum de Harlem, aux États-Unis. Santiago vit et travaille à Lisbonne, au Portugal.

Avec l’aimable autorisation de l'artiste etGalerie Analix Forever.

FR